Menu
AccueilInternational

MOBILITE INTERNATIONALE

La mobilité internationale est à la fois une injonction des textes règlementaires de la formation en Europe et un élément pédagogique pour permettre aux futurs travailleurs sociaux de s'inscrire dans le travail social à l'heure de la mondialisation.

 

Pourquoi la mobilité internationale dans les formations sociales ?

La mobilité internationale favorise la décentration, l'apprentissage de nouvelles pratiques professionnelles (pratiques étrangères par exemple) et le développement de nouvelles compétences et expertise notamment l'apprentissage ou le perfectionnement d'une langue étrangère, la connaissance d'une autre culture, l'intégration de la dimension interculturelle dans sa pratique et communication professionnelles, le développement du rapport à l'altérité, l'acquisition de nouvelles connaissances, l'enrichissement personnel et professionnel, etc. Ces points sont présents dans la plus part des référentiels des formations sociales.
Si la mobilité internationale peut préparer à aller travailler un jour à l'étranger, elle permet surtout de comparer les différents systèmes, législations et pratiques professionnelles ; d'améliorer ses pratiques en ayant une meilleure connaissance de l'autre et une meilleure compréhension des problématiques sociales observées ici en France. La mobilité internationale peut être individuelle (étudiants : stage, formation...) ou collective (voyage d'étude).

 

Méthodologie de transfert de crédits

Les formations Post-bac de l'ERTS sont modélisées sous forme d'ECTS qui correspondent aux différents domaines de compétences des Diplômes d'Etat français du Travail Social.
Pour les mobilités d'études une convention tripartite est systématiquement convenue et validée entre l'établissement d'origine, l'étudiant et l'ERTS. Elle décrit les activités réalisées et détaille le cadre et le contenu des apprentissages. Les acquis et les compétences à valider sont préalablement définis en cohérence, en équivalence et en transparence entre l'établissement d'origine et l'ERTS. Un nombre de crédits ECTS est alloué à chaque semestre et le mode de validation est défini. Les résultats seront totalement intégrés au diplôme d'état français.
Si des allégements ou des dispenses sont repérées, et reconnues par les deux établissements, elles seront également indiquées.
La référente Internationale assure la construction, le suivi et l'évaluation de la mobilité entrante et sortante, en collaboration avec le responsable de formation de l'étudiant.
La reconnaissance des résultats obtenus à l'étranger est limitée par le cadre légal de délivrance des diplômes par l'Etat.
La mobilité sortante est possible du semestre 2 au semestre 4 inclus pour les niveaux III.
Les critères, la validation et la réussite de la mobilité sont mentionnées dans un document remis à l'étudiant.

 

Politique linguistique

Notre politique linguistique pour le personnel concerné par la mobilité, est de donner la priorité aux formations anglaises et espagnoles.

Pour toute mobilité sortante :
L'ERTS favorisera dans la mesure du possible, l'apprentissage de la langue du pays d'accueil. Des partenariats avec les établissements d'accueil pourront être mis en place.

Pour toute mobilité entrante :

  • Un bilan d'autonomie linguistique et de connaissance de la culture française pourra être réalisé et sera prévue dans le cadre de la convention tripartite. Ce bilan mettra en perspective mes besoins en accompagnement et les ressources à mobiliser dans le cadre de la mobilité.
  • Le mentorat et le parrainage d'un autre étudiant seront favorisés afin d'apporter une aide linguistique à la vie quotidienne et à la connaissance du langage utilisé.

 

Reconnaissance et validation de la mobilité

La validation des résultats obtenus par les étudiants dans le cadre de leurs activités à l'étranger s'appuiera sur le cadre des conventions mises en place entre les établissements d'origine et d'accueil.
Ainsi, qu'il s'agisse de stage ou qu'il s'agisse de mobilité d'étude, les validations seront attestées par un processus d'évaluation préalable.
S'agissant des mobilités d'études, les modules de formation donnant lieu à validation d'ECTS sont modélisés dans le cadre des projets pédagogiques règlementaires.
Les étudiants étrangers en mobilité bénéficieront d'une instance de validation pour les modules ou semestres auxquels ils auront participé. Un document sera remis aux étudiants indiquant la validation des modules ou des objectifs de stage.

 

Programme prévisionnel des formations

 

L'équipe ressource de l'ERTS

Anne Hostalier, Directrice de l''ERTS
Christophe Gaspard, Directeur Adjoint de l'ERTS et coordinateur international
Sarah Etchart-Couvreur, Chargée de la mission relative à l'international
Christelle Coudray-Boitard, Assistante internationale
Et L'équipe pédagogique de l'ERTS

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Téléphone : 02.38.69.63.93

 

 

Déclaration d'engagement ERASMUS +

L'ERTS dispose de nombreux atouts lui permettant une ouverture large vers la mobilité internationale. L'ERTS dispose d'une palette importante de formations ouvertes à de nombreux profils de participants. Ecole professionnelle, l'ERTS est en lien étroit avec les professionnels et bénéficie d'un réseau de partenaires importants.
Les instances associatives gérant l'ERTS ont inscrit dans leur projet politique et stratégique la volonté de l'ouverture à l'international ; ces axes sont mis en œuvre par la direction et les équipes pour les années 2016-2020.
Objectifs :
- Enrichir et compléter les cursus de formation par l'apport d'expériences nouvelles, pour les étudiants entrants et sortants,
- Favoriser les collaborations entre professionnels de la formation,
- Enrichir les compétences des étudiants et formateurs par la connaissance et la compréhension des politiques sociales, des pratiques professionnelles et des enjeux européens,
- Asseoir un partenariat durable avec les établissements de formation, de travail social et institutions à l'étranger afin de favoriser l'innovation et la recherche.
Progressivité de ces objectifs :
L'ERTS structurera son équipe ressource, ses moyens et sa communication de manière à développer les mobilités au travers du dispositif ERASMUS +. Au cours de l'année d'enseignement 2016-2017, l'ERTS constituera un réseau de partenaires potentiels, apportera une réponse concrète aux demandes de mobilités sortantes de nos étudiants et construira un parcours de collaboration pour les équipes pédagogiques de l'ERTS. Cette phase nous conduira à consolider notre soutien linguistique à la mobilité. A partir de 2017, et jusqu'en 2020, l'ERTS sera force de proposition de projets concrets de mobilité entrante et sortante pour les étudiants et la mise en place de projets de collaboration international pour les salariés.

a) Choix des partenaires
L'ERTS orientera dans un premier temps de façon privilégiée, la relation avec des établissements volontaires pour un partenariat mutuel. Il pourra s'agir d'établissements de formation ou d'enseignement et également d'établissements et structures professionnelles publiques ou privées.
En regard du champ professionnel de l'ERTS, nous veillerons à développer des actions sur des domaines de compétences tels que l'action sociale et éducative, l'inclusion des personnes handicapés en milieu ordinaire et dans l'emploi, l'accompagnement des personnes vieillissantes et dépendantes, l'insertion sociale et professionnelle.

b) Les régions géographiques
L'ERTS reste ouverte pour collaborer avec des partenaires de tous pays. Dans un premier temps, nous rechercherons des partenaires au Royaume Uni, en Belgique, en Suisse, en Espagne, au Portugal et au Quebec. Les premiers contacts avec une structure du Chili invitent également à des projets plus lointain.

c) Les objectifs et les groupes cibles les plus importants des activités de mobilitéLes étudiants en mobilité sortante :
La cible première est d'abord composée par les étudiants en formation post-bac susceptibles à la fois de valider des périodes de stage mais également de suivre des phases de formation validées par des ECTS. Ces projets devront être travaillés en amont entre établissements de formation et/ou les terrains professionnels. La convention tripartite permettra de cadrer les objectifs, les déroulements et les modalités d'évaluation de cette phase de mobilité.

Les étudiants en mobilité entrante :
Ils sont bienvenus à l'ERTS dans le cadre de suivi de formation ou pour suivre une période de stage auprès d'une structure de notre réseau. Tous les étudiants et stagiaires peuvent être concernés par cette mobilité entrante. Il conviendra d'en organiser l'accueil, la bonne intégration et le bon déroulement au préalable. L'ERTS veillera à valoriser pour l'étudiant entrant comme pour l'équipe les résultats de cette mobilité.

L'ERTS s'inscrit dans un mouvement d'ouverture et de changement. Ce mouvement doit nous permettre de renforcer nos compétences, d'améliorer le service rendu aux étudiants et stagiaires, et consolider le professionnalisme en action sociale au profit des personnes accompagnées.
La coopération européenne et internationale et la mobilité sont déployées à des fins d'amélioration de la qualité et de l'enrichissement de nos formations. Elles conduisent à une ouverture culturelle et professionnelle indispensable au champ du secteur social sur lequel nous intervenons.
Les projets de coopération doivent également permettre l'analyse partagée de pratiques professionnelles, des évaluations croisées et des avancées communes.
L'analyse de ces pratiques pourront porter autant sur le champ de la formation et de la pédagogie que sur le champ de l'action sociale.
Pourra y être associée toute démarche de recherche au bénéfice des étudiants et personnels mais également à celui des établissements professionnels pouvant être partenaires de ces actions.
Dans ce sens, les travaux réalisés dans le cadre de la coopération internationale pourront étayer une réflexion plus large sur l'évolution des pratiques pédagogiques en travail social et sur le travail social lui-même.
L'ERTS, intégrée dans des réseaux de réflexion locaux, régionaux, nationaux, partagera son expérience internationale pour enrichir les études plus globales traversant son champ professionnel.

 

 

 

Nous contacter

Haut de page